Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2007 2 25 /12 /décembre /2007 16:56

 undefinedOiseau emblématique de nos montagnes, le grand tétras, également dénommé le coq de bruyère, est dans une situation de plus en plus désespérée en France. Malgré une couverture forestière en hausse depuis de nombreuses années, les populations de grand tétras régressent inexorablement. En cause : la dramatique absence de forêts naturelles sur notre territoire, l’évolution des modes de sylviculture et d’exploitation forestière et la très forte pénétration de l’homme dans ces espaces par des routes, des pistes et des aménagements de loisir.

Aujourd’hui, alors que le grand tétras vient de disparaître des Alpes françaises, il ne serait donc plus présent que dans le Jura, les Vosges (présence confidentielle de par un effectif très faible) et dans les Pyrénées, où il perd du terrain régulièrement.
Par ailleurs, sa réintroduction dans des milieux censés lui apporter des conditions de vie satisfaisantes n’est pas franchement une réussite. Dans le Massif central, après avoir disparu au début du XIXe siècle, plusieurs centaines d’individus ont été réintroduits dans le Parc naturel des Cévennes, en 1977. Une trentaine d’années après il n’en demeurerait que 20 à 25, répartis en deux petits noyaux, dans le département de la Lozère.

Une protection réelle du grand tétras et des espaces qu’il fréquente est donc plus que jamais d’actualité si l’on veut conserver les dernières populations hexagonales, et les très nombreuses espèces animales et végétales qui fréquentent les mêmes lieux et risquent aussi de disparaître, si rien n’est entrepris. 







Présence en France du grand tétras, source Groupe Tétras France (1)
- Alpes 
1977 : 25 à 30 couples
2007 : l’espèce est considérée comme éteinte
- Jura
1977 : 250 couples
2007 : 150 à 200 adultes
- Vosges
1977 : 250 coqs
2007 : 50 coqs
- Massif Central
2005 : 20 à 25 individus à l’état libre (issus du plan de réintroduction)
- Pyrénées
1960 : 10 000 adultes estimés sur le versant français
1990 : 4 500 adultes sur le versant français

Pascal Farcy

(1) - Le Groupe Tétras France regroupe la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux), FNE (France Nature Environnement), le Cora (Centre Ornithologique Rhône-Alpes) Faune Sauvage, le Comité Ecologique Ariégeois, Forêts Sauvages, la Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature (FRAPNA), le Fond d’Intervention Eco-Pastoral (FIEP), le Groupe Tétras Jura, le Groupe Tétras Vosges, Nature Comminges, Réserves Naturelles de France, la SEPANSO Béarn et le WWF France.

Article emprunté au site d' UNIVERS NATURE :  
http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=2894



Partager cet article

Repost 0
Published by Naturalistes Sans Frontière - dans Ornithologie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Naturalistes Sans Frontière
  • Le blog de Naturalistes Sans Frontière
  • : N.S.F, association de protection et de sensibilisation à la nature a pour but de rassembler le plus largement possible afin de travailler concrètement pour la défense des espèces et des milieux naturels.
  • Contact

Archives