Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2008 5 04 /04 /avril /2008 07:02

04/04/2008 - Nouvelle brochure "Des insectes utiles pour jardiner au naturel"
Maison du Parc
76940 Notre-Dame-de-Bliquetuit
Tel : 02.35.37.23.16
Fax : 02.35.37.39.70
Email : contact@pnr-seine-normande.com
http://www.pnr-seine-normande.com/fr/index.php

 

Un jardin, qu’il soit potager ou ornemental, est un petit écosystème, fortement influencé par l’homme mais régi par les mêmes lois de la nature que les lieux sauvages. On y
rencontre des proies, des prédateurs, des parasites et, à la base de tout, le premier maillon de la chaîne alimentaire : nos cultures !
Si certains insectes sont dits "nuisibles" pour l’homme, d’autres lui sont "utiles", voire indispensables. Parce qu’ils pollinisent les végétaux cultivés, parce qu’ils régulent les ravageurs ou parce qu’ils participent à la fertilisation et à la qualité des sols, ces insectes utiles sont appelés "auxiliaires" : ils sont une aide précieuse et gratuite pour le
jardinier qui sait les respecter.
Pourquoi dans ce cas ne pas adopter une manière plus naturelle de jardiner ?
Réapprendre à jardiner avec les insectes utiles permet de se rapprocher des équilibres naturels. Des économistes américains ont calculé qu’aux Etats-Unis, l’aide gratuite fournie à l’homme par les insectes sauvages rapporte 57 milliards de dollars alors que les dégâts causés par les insectes nuisibles ne s’élèvent qu’à 8 milliards de dollars.
Et pourtant, nombre des insectes considérés comme utiles subissent de fortes régressions dans les régions industrielles et agricoles de toute l’Europe. Le nord-ouest de la France n’est pas épargné. Il est fort probable qu’aucune technologie nouvelle ne pourra remplacer l’activité, gratuite et indispensable, de certains insectes et d’autres petits animaux s’ils venaient à disparaître. Les abeilles qui pollinisent les végétaux, les bousiers qui recyclent les déjections et les vers de terre qui assurent la qualité des sols en sont les exemples les plus frappants.
En favorisant les insectes utiles, le jardinier naturel ne fait pas seulement un geste pour la nature. Il peut sensiblement améliorer la qualité et la quantité de sa production. En hébergeant une diversité optimale de pollinisateurs, de prédateurs et de recycleurs, les cultures sont en meilleure santé et plus productives, le risque d’une pullulation deravageurs est fortement diminué.
N'hésitez pas à le télécharger dans la rubrique " nos brochures ".


.

Partager cet article

Repost 0
Published by Naturalistes Sans Frontière - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Naturalistes Sans Frontière
  • Le blog de Naturalistes Sans Frontière
  • : N.S.F, association de protection et de sensibilisation à la nature a pour but de rassembler le plus largement possible afin de travailler concrètement pour la défense des espèces et des milieux naturels.
  • Contact

Archives