Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2008 6 07 /06 /juin /2008 20:34


05-06-2008

Ces dernières années, les Français ont développé un intérêt croissant pour le jardinage au point de sacrifier certaines parts de leur budget, habituellement dévolues à l’équipement technologique (mobiles, internet…) ou à la décoration intérieure. Selon l’Union des entreprises pour la Protection des Jardins et des espaces verts (UPJ), à l’heure actuelle près de 6 Français sur 10 possèdent un jardin. Pourtant, aussi paradoxal que cela puisse paraître, ce loisir peut s’avérer nuisible à l’environnement, occasionnant une consommation en eau excessive ou l’utilisation de pesticides. Dans l’optique de faire un état des lieux sur les pratiques en cours aujourd’hui, un sondage réalisé par l’UPJ s’est intéressé à ces jardiniers amateurs.

L’enquête a tout d’abord révélé que 71 % des horticulteurs amateurs recourent à plusieurs types de produits d’entretien et de soin destinés au jardin. Dans 70 % des cas, il s’agit de supports de culture, à l’image du terreau. Arrivant en seconde position, les engrais se divisent en deux parties, consommés à 53 % sous forme minérale et à 47 % sous forme organique. Ils sont suivis par les traitements naturels, lesquels totalisent 36 % d’adeptes contre 21 % de jardiniers utilisant encore des pesticides.

                              Influence du Grenelle de l'environnement sur les jardiniers


Questionnés sur leur implication en matière d’écologie, 84 % des possesseurs de jardins disent mener diverses actions de préservation de l’environnement. En tête de ces gestes environnementaux, la restriction des produits chimiques est revendiquée par 72 % des jardiniers amateurs. Parmi les autres efforts menés au nom du respect de la nature, 59 % déclarent avoir mis en service un système de récupération d’eau de pluie et 55 % disent produire du compost à partir de leurs propres déchets végétaux. Enfin, 55 % veillent à entretenir la biodiversité en mélangeant les espèces de végétaux cultivées, et 51 % affirment utiliser exclusivement des produits naturels.

Malgré cet engagement réaffirmé, seulement un tiers des jardiniers français aurait modifié ses méthodes suite à la tenue du Grenelle de l’Environnement. Les femmes et les personnes habitant dans des communes de moins de 2 000 habitants sont les principales initiatrices de cette récente et restreinte prise de conscience.

Cécile Cassier
Schéma source UPJ



http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=3182

Partager cet article

Repost 0
Published by Naturalistes Sans Frontière - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Naturalistes Sans Frontière
  • Le blog de Naturalistes Sans Frontière
  • : N.S.F, association de protection et de sensibilisation à la nature a pour but de rassembler le plus largement possible afin de travailler concrètement pour la défense des espèces et des milieux naturels.
  • Contact

Archives