Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 15:45

Actualité Quimper -undefined samedi 09 février 2008

Les jardiniers amateurs peuvent avoir de beaux jardins sans utiliserles pesticides. Le Sivalodet veut le faire savoir.


                                                                            Fiches dans les magasins, affiches et 
                                                                            autocollants viendront soutenir cette campagne.


Hier matin, a été lancée à l'hôtel de ville la charte « Jardiner au naturel, ça coule de source ». Une charte signée par onze jardineries et magasins de bricolage du bassin-versant de l'Odet, dont le Sivalodet, à l'origine de l'opération, la maison de l'agriculture biologique, et six associations déjà engagées dans la protection de la nature. C'est Mathieu Jardin, technicien au Sivalodet, qui a expliqué les nécessités de changer les habitudes des jardiniers. « La France est le premier consommateur de pesticides en Europe et 3e dans le monde. » Même si les jardiniers en consomment de 2 à 3 %, on peut faire mieux et moins. De plus, pour beaucoup de jardiniers, un jardin beau et propre est un jardin bien traité. « Mais il y a plus de mauvais produits que de mauvaises herbes et les jardiniers méconnaissent souvent les techniques simples et naturelles. »

Conclusions de Mathieu Jardin : moins on utilise les pesticides et mieux on se porte. « Et pour oublier les mauvaises et dangereuses habitudes, les jardiniers doivent avoir recours aux techniques alternatives. » Pour amener les jardiniers des vingt-six communes du Sivalodet sur les allées du progrès, le Sivalodet compte sur les vendeurs des onze magasins qui ont signé la charte « Jardiner au naturel... ». Des vendeurs qui auront reçu une formation pour préconiser les produits naturels et conseiller les jardiniers amateurs.

Des solutions existentIl existe en effet de nombreux des moyens de traitement sans pesticide comme les paillis qui empêchent la montée d'herbes indésirables et conservent l'humidité du sol.

 

Les plantes couvre-sols, choisies pour leur esthétique, qui occupent rapidement l'espace et empêchent la pousse d'herbes indésirables. Les engrais verts, réservés aux potagers et qui empêchent l'invasion du potager par des herbes indésirables (comme la moutarde, la phacélie, la vesce ou le sarrasin). Le compostage qui produit des engrais naturels. On peut aussi organiser l'accueil de petits insectes auxiliaires comme les coccinelles, les perce-oreilles, ou encore les hérissons et les mésanges.

 
Ouest-France

Partager cet article

Repost 0
Published by Naturalistes Sans Frontière - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Naturalistes Sans Frontière
  • Le blog de Naturalistes Sans Frontière
  • : N.S.F, association de protection et de sensibilisation à la nature a pour but de rassembler le plus largement possible afin de travailler concrètement pour la défense des espèces et des milieux naturels.
  • Contact

Archives